Quelques conseils pour bien choisir son piano d'occasion

Vous envisagez de faire l’acquisition d’un nouveau piano ? Trois possibilités s’offrent aux futurs acheteurs qui peuvent choisir entre une location, une location-vente ou l’achat d’un piano d’occasion. Voici quelques clés pour vous aider à prendre votre décision.

Bien choisir son piano

Pour les non-connaisseurs, difficile de faire son choix parmi les nombreux modèles disponibles sur le marché. Pour se procurer un piano d’occasion, il suffit de s’adresser à un revendeur ou scruter les petites annonces sur les sites spécialisés.

En optant pour un revendeur, vous bénéficiez de certains avantages. En effet, chez un revendeur, le piano a été révisé et garanti de 3 à 5 ans. Au contraire, l’achat effectué auprès d’un particulier ne comporte aucune garantie. Pour ce faire, pensez à utiliser les services d’un expert pour vérifier l’état du piano et déceler les éventuels vices cachés.

L’achat d’un piano d’occasion est avant tout motivé par les centaines d’euros qu’il est possible d’épargner. En effet, le prix d’un piano d’occasion est avantageux (entre 30 et 60 % moins cher qu’un neuf), à condition toutefois qu’il se trouve dans un bon état. Par contre, s’il s’avère que le piano présente des défauts, les réparations peuvent dans ce cas revenir très cher.

Les critères de sélection

L’achat d’un piano d’occasion sera en fonction de nombreux critères. D’abord, il faut tenir compte de l’âge et du niveau du musicien.

Un piano droit d’étude conviendra le mieux pour les débutants et les enfants qui se familiarisent avec cet instrument. Alors que pour un musicien expérimenté, le choix est plus vaste. Ils peuvent choisir parmi un piano droit de prestige, un piano numérique, ou encore un piano à ¼ de queue. En ce qui concerne le concertiste, il se décidera sur des modèles spécifiques, avec des prix souvent élevés.

Avant de prendre une quelconque décision, il faut d’abord essayer son instrument pour apprécier le toucher ainsi que la différence entre deux sons. Pensez à tester toutes les touches pour voir si elles sonnent bien et ne restent pas bloquées. Vérifiez également que les pédales fonctionnent correctement et ont l’effet désiré.

Vous pouvez acheter directement votre piano auprès d’un magasin classique. De nombreuses enseignes sont présentes en France. Elles vous permettent de tester les instruments et offrent des garanties ainsi qu’un suivi de maintenance. Sinon, vous pouvez toujours acheter votre piano en ligne. Les boutiques en ligne pratiquent des prix largement inférieurs. Par contre, vous n’aurez pas la chance d’essayer le piano dans le cas où vous l’achetez sur le net.

Que penser de la location-vente ?

La location-vente est une solution plus coûteuse et moins répandue. Il s’agit de souscrire un contrat avec une société de crédit. Au final, le coût peut grimper très vite. L’idéal serait encore d’opter pour une location avec option d’achat. Cette solution est plus courante lorsqu’il s’agit de faire l’acquisition d’un piano neuf ou d’occasion.

La location-vente présente tout de même un avantage important. Vous aurez la possibilité de tester l’instrument pendant un certain temps et récupérer l’année payée en location en achetant le piano. Aussi, vous pouvez rendre l’instrument à tout moment.

Les mensualités varient considérablement en fonction du modèle. Elles tournent autour de 45 euros pour un piano d’étude, 60 à 300 euros pour un piano de moyenne gamme et de 300 à 1 000 euros pour un piano à queue.

Que dire de la location ?

Il s’agit ici de privilégier l’accès à la propriété. Une solution est particulièrement adaptée dans certaines situations. Votre enfant commence son apprentissage et vous ne savez pas s’il va persévérer, l’idéal serait encore de louer un piano. Ainsi, vous ne serez pas obligé d’investir quelques milliers d’euros dans un instrument qui va finir à la benne.

La location est surtout recommandée pour adapter le choix du piano selon l’évolution du jeu du musicien, mais aussi pour prendre le temps d’essayer l’instrument avant de se décider à en faire l’acquisition.

Vous pouvez louer un piano pour une journée ou pour plusieurs mois. Cette option est également adaptée aux salles de concert et aux événements ponctuels.

Un piano droit est loué environ 350 euros par jour, sont compris dans le prix le frais de transport et l’accordage. Pour louer un piano de concert, il faut prévoir entre 1000 et 1500 euros par jour (transport et accordage inclus).

Certains magasins vous permettent de louer le piano jusqu’à un an, avec une reconduction tacite les mois suivants. Le prix varie de 40 à 55 euros par mois pour un piano d’étude, de 60 à 300 euros pour un piano droit et de 300 à 800 euros par mois pour un piano à queue. En principe, l’entretien de l’instrument est au frais de celui qui loue, tandis que le magasin est tenu d’assurer l’accordage.

Numérique ou acoustique : comment se décider ?

Se décider entre un piano numérique et acoustique reste souvent un choix cornélien, surtout lorsqu’on commence à apprendre. Différents éléments devront être pris en considération. La décision dépendra avant de votre lieu d'habitation. Si vous habitez dans un appartement, la question ne se pose pas, optez pour un piano numérique avec casque et la possibilité de régler le son. C’est vrai qu’il subsiste un écart important entre un numérique et acoustique, notamment en ce qui concerne le toucher. Les avantages des pianos acoustiques bien connus. Mais certains modèles de piano numérique, comme les clavinovas d’Yamaha, font tout de même le poids et offrent la possibilité de régler le toucher.

Cependant, les puristes et les nostalgiques préféreront un acoustique. Si vous voulez persévérer dans l’apprentissage de cet instrument, jouer sur un « vrai » piano vous procurera davantage de plaisirs et de retour positif sur le long terme. La sensation du bois sous ses doigts ou la vibration des cordes est toujours un moment intense, que seul un piano acoustique est capable de recréer.

Quoi qu’il en soit, l’idéal reste d’acheter un bon piano numérique qu’un mauvais piano acoustique. En effet, de nouveaux modèles de pianos numériques, plus performants et imitant à la perfection le son d’un piano acoustique, voient le jour chaque année. Vous éviterez ainsi d’accorder votre instrument tous les ans et la possibilité d’utiliser un casque vous permet de couper le son afin de ne pas déranger vos voisins.

piano piano occasion piano d'occasion

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site